Comité consultatif sur l’accessibilité

    Faites la connaissance de nos experts en accessibilité

    Postes Canada a mis sur pied un comité consultatif national formé d’experts et d’intervenants chargé de conseiller la Société pour l’aider à améliorer l’accessibilité de ses services de livraison.

    Rôle du comité consultatif

    Le comité consultatif, dont les membres proviennent de partout au pays, est composé d’experts des enjeux relatifs aux personnes handicapées et aux aînés, dont des individus en ayant une expérience vécue. Ce comité conseillera Postes Canada sur l’élaboration, la mise en œuvre et la promotion de programmes et de services offrant une meilleure accessibilité.

    Biographies du comité consultatif

    Cheryl Hodder, c.r.

    Cheryl Hodder, c.r.

    • Présidente

    Cheryl Hodder est première vice-présidente, Affaires de l’entreprise et viabilité à Postes Canada. En plus de diriger les Services juridiques et les Services de sécurité et d’enquête de Postes Canada, Cheryl supervise tout ce qui concerne l’accessibilité, la durabilité de l’environnement, les affaires autochtones, l’engagement communautaire ainsi que l’ouverture et la transparence.


    Elle s’est jointe à Postes Canada à titre d’avocate-conseil générale en juillet 2019. Depuis, elle veille à ce que les pratiques commerciales, politiques et transactions de l’entreprise respectent les exigences réglementaires. Elle a aussi pour responsabilité de conseiller Postes Canada, ses filiales et le Conseil d’administration.


    Cheryl compte plus de 25 ans d’expérience en affaires juridiques et en tant que cadre d’entreprise. Jusqu’à tout récemment, elle était associée et vice-présidente du conseil d’administration de McInnes Cooper, l’un des 25 principaux cabinets d’avocats au Canada. Depuis 2011, elle figure au répertoire The Best Lawyers in Canada dans le domaine de la gouvernance d’entreprise. En 2010, elle a été nommée première Femme d’influence du Canada atlantique. Elle compte aussi parmi les praticiens reconnus en droit des affaires selon Chambers Canada. De plus, elle a été nommée conseillère de la reine en 2010.


    Cheryl a reçu le Prix du service communautaire de l’Association du barreau canadien pour sa contribution à de nombreux organismes communautaires et conseils d’administration, notamment la Fondation canadienne du cancer du sein.


    Elle a été directrice d’une entreprise privée et d’une société d’État, et elle est actuellement membre du Conseil d’administration de l’Université Mount Allison.


    Cheryl est titulaire d’un baccalauréat ès arts et d’un baccalauréat en éducation de l’Université Mount Allison, ainsi que d’un baccalauréat en droit de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle est également membre de l’Institut des administrateurs de sociétés et elle a obtenu le titre d’administratrice décernée par l’Institut.

    Len Baker

    Len Baker

      Leonard Baker est président et président-directeur général de La Marche des dix sous du Canada, un organisme de bienfaisance enregistré qui se consacre à la promotion de l’équité, à l’habilitation et à la création de vrais changements qui aideront les personnes ayant un handicap à vivre et à prospérer dans leurs collectivités.


      Au cours de sa carrière dans le secteur du handicap qui s’étend sur près de trois décennies, Len a occupé des postes de direction à l’échelle provinciale, régionale et nationale et a travaillé avec les consommateurs, les intervenants et les gouvernements afin d’élargir la qualité et la portée des services offerts aux personnes vivant avec un handicap. Il s’est joint à la Marche des dix sous du Canada en 2018, où il dirige une équipe nationale de milliers d’employés qualifiés et de bénévoles qui soutiennent les personnes ayant un handicap à la maison, au travail et dans leur collectivité.


      Dirigeant collaboratif, passionné et dynamique, Len s’est engagé à bâtir une société sans obstacle et à réaliser des progrès pour les personnes vivant avec un handicap grâce à l’innovation. Il se consacre à la promotion de l’engagement des personnes ayant un handicap dans le cadre de la mission de la Marche des dix sous du Canada et à favoriser l’établissement de nouveaux partenariats afin d’améliorer l’incidence de l’organisme.


      Originaire de Terre-Neuve-et-Labrador, Len habite maintenant dans la région de York, en Ontario.

      Neil Belanger

      Neil Belanger

        Neil Belanger a plus de 30 ans d’expérience dans les domaines du handicap et de la santé. Neil est le directeur général de la British Columbia Aboriginal Network on Disability Society ou la BCANDS, un poste qu’il occupe depuis 2009. La BCANDS, qui se consacre aux autochtones vivant avec un handicap, est la seule organisation de son genre au Canada; elle est reconnue sur les scènes nationale et internationale pour son travail auprès des personnes autochtones handicapées et a reçu sept récompenses nationales et provinciales en reconnaissance de l’excellent travail qu’elle réalise depuis 2013. En 2017, Neil a fait une présentation sur les problèmes que vivent les personnes handicapées autochtones devant le comité international de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) des Nations Unies à Genève.


        En plus de son travail à la BCANDS, Neil exerce diverses fonctions consultatives auprès d’initiatives ministérielles provinciales et d’organismes communautaires et d’organismes financés par le gouvernement fédéral. Il est membre de plusieurs organismes ministériels : l’Advisory Forum on Poverty Reduction; le Council on Employment and Accessibility, le Registered Disability Savings Plan (RDSP) Action Group et l’Assistant Deputy Minister’s Supporting Increased Participation (SIP) Committee; il est aussi membre de l’équipe de direction de l’Alliance pour une loi fédérale sur l’accessibilité et membre du Conseil d’administration d’Inclusion BC.


        Neil est membre du clan Lax Se el (grenouille) de la Première Nation Gitksan et habite à Victoria avec sa femme et deux enfants.

        Kory Earle

        Kory Earle

          Kory Earle est un jeune défenseur des droits des personnes handicapées en Ontario. Kory est l’actuel président de Personnes d’abord du Canada et il collabore avec l’organisation à l’échelle locale, provinciale et nationale depuis 2006.


          La mission de Kory est de veiller à ce que toutes les personnes souffrant de handicaps soient traitées équitablement et que leurs droits soient respectés; dans le cadre de son travail de plaidoyer, il cherche à exprimer autant ses propres intérêts que ceux dont la voix n’est pas entendue.


          Sur le plan national, Kory est également un représentant actif de l’inclusion scolaire pour Personnes d’abord du Canada et il se fonde sur ses propres expériences de vie dans le milieu scolaire pour contribuer à bâtir des mesures et des attitudes plus inclusives dans le système d’éducation pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Kory a donné plusieurs présentations devant divers groupes tout au long de sa carrière et de son travail auprès de Personnes d’abord.


          L’un des faits marquants de la carrière de Kory a été de donner une présentation à la 9e Conférence des États parties de la Convention des Nations Unies à New York en 2016. Jamais Kory n’aurait pu s’imaginer se trouver lui-même aux Nations Unies et avoir l’occasion d’exposer, devant des gens du monde entier, les barrières, les luttes et les réussites des personnes handicapées du Canada.


          Kory attribue son succès aux membres fondateurs du mouvement Personnes d’abord qui l’ont aidé à se développer en tant que chef et militant; il continue de s’acquitter de son rôle en encadrant les nouveaux membres du mouvement.

          Shelley Fletcher

          Shelley Fletcher

            Shelley Fletcher est la directrice générale de Personnes d’abord du Canada depuis 2002. Avant d’occuper son poste national, Shelley a travaillé et a été active au sein du mouvement de défense des droits des personnes handicapées à l’échelle locale et provinciale au Manitoba.


            Lorsqu’elle a entendu parler du mouvement Personnes d’abord, Shelley est devenue bénévole et, peu de temps après, cette activité s’est transformée en un poste national à temps plein.


            Fervente alliée des personnes ayant été étiquetées avec une déficience intellectuelle, Shelley souligne le mérite de Personnes d’abord qui lui a offert certaines occasions extraordinaires dans le cadre de son poste national. Elle est fière d’avoir fait partie de l’équipe qui a produit le documentaire « The Freedom Tour », et a eu le grand honneur d’avoir été invitée à prendre la parole au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York. Shelley agit également à titre de représentante sur le groupe national de travail Canadian Joint Task Force on the Right to Live in Community.


            Grâce à Personnes d’abord, l’engagement de Shelley auprès de la communauté internationale des personnes handicapées a été pour elle une expérience très émouvante sur la vie et le traitement des personnes handicapées mentales dans le monde. Elle est profondément consciente de l’exclusion et de la discrimination que subissent de nombreuses personnes qui vivent avec une incapacité intellectuelle et œuvre au quotidien pour faire avancer la cause d’un Canada plus inclusif.


            Shelley vivait depuis 17 ans en milieu rural au Manitoba et elle est récemment retournée vivre à Winnipeg avec ses deux enfants.

            Hannah MacLellan

            Hannah MacLellan

              Hannah MacLellan défend les intérêts des personnes ayant un handicap depuis qu’elle a 11 ans à titre d’ambassadrice de Timbre de Pâques. Lorsqu’elle était au secondaire, elle a réussi à convaincre le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard d’adopter une loi exigeant une description progressive et inclusive des personnes ayant un handicap sur les panneaux de stationnement accessibles. Quelques années plus tard, ses efforts de sensibilisation ont incité le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard à modifier la terminologie utilisée dans six autres lois provinciales. En 2019, Hannah a représenté sa circonscription fédérale aux Héritières du suffrage, un événement d’engagement politique pour les jeunes femmes et les jeunes de diverses identités de genre. Au cours de cet événement, Hannah a été sélectionnée pour prendre la parole à la Chambre des communes. Elle a parlé de l’importance du projet de loi C-81, la Loi visant à faire du Canada un pays exempt d’obstacles. Plus tard cette année-là, Hannah a été choisie comme représentante des jeunes pour la délégation canadienne à la Conférence des États parties à la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York. À la conférence, elle a été la seule jeune conférencière à participer à la séance sur les défis et les obstacles intersectionnels auxquels font face les personnes ayant un handicap.


              Hannah est actuellement membre du conseil d’administration de la P.E.I. Cerebral Palsy Association et travaille en tant qu’étudiante à Anciens Combattants Canada. Ancienne paranageuse de renommée nationale, elle a aussi participé à des compétitions internationales.


              Hannah est originaire de Pownal, à l’Île-du-Prince-Édouard. Elle a 23 ans et est née avec la paralysie cérébrale. Elle en est à sa dernière année de baccalauréat ès arts en droits de la personne et en justice sociale à l’Université Carleton.

              Dean Mellway

              Dean Mellway

                Après avoir obtenu une maîtrise en travail social de l’Université Wilfrid Laurier, Dean a débuté sa carrière comme agent de développement communautaire pour Marche des dix sous de l’Ontario et a rapidement été promu au poste de directeur régional. Il a déménagé à Ottawa en 1980 pour occuper la fonction de directeur administratif de l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant et, dix ans plus tard, il s’est joint à l’équipe de l’Université Carleton pour ouvrir le Paul Menton Centre for students with disabilities. Dean a récemment complété un mandat de six ans à titre de directeur intérimaire pour l’initiative READ (Research, Education, Accessibility, Design) de l’Université Carleton. Il continuera d’apporter sa contribution comme conseiller spécial auprès de l’initiative READ.


                Dean a connu une longue carrière comme athlète de compétition et a représenté le Canada en livrant des performances qui lui ont valu plusieurs médailles aux Jeux paralympiques et aux championnats du monde en plus de 30 ans : la médaille d’or à l’olympiade de 1976, la médaille de bronze aux Jeux paralympiques d’hiver de Lillehammer en 1994 et la médaille d’argent aux Jeux paralympiques d’hiver de Nagano en 1998. Il a participé aux compétitions de snooker, de basketball et de tennis en fauteuil roulant et de hockey sur luge.


                Dean a aussi joui d’une longue carrière comme bénévole, effectuant diverses tâches au service des personnes handicapées. Il vient d’achever un mandat de trois ans auprès du Conseil consultatif des normes d’accessibilité/comité d’élaboration des normes de la province de l’Ontario.

                Duane Morgan

                Duane Morgan

                  Duane Morgan est directeur général de la Fondation INCA à Terre-Neuve-et-Labrador et au Nouveau-Brunswick. Il est également le dirigeant principal pour Au-delà de l’imprimé, une organisation qui se consacre à la production de documents imprimés en médias substituts. Duane est membre à temps plein de l’équipe d’INCA depuis 15 ans. Duane, qui vit avec une perte de vision importante, est devenu client d’INCA il y a près de 40 ans. Il a utilisé leurs services et s’est porté volontaire avant de se joindre à la fondation. Depuis, il a travaillé avec de nombreuses personnes ayant divers degrés de perte de la vue. Par conséquent, il connaît très bien les défis et les obstacles auxquels font face ces personnes. Il utilise ces expériences pour aider à orienter l’élaboration et la prestation de programmes novateurs ainsi que la formulation de recommandations puissantes pour changer ce que c’est que d’être aveugle au Canada.


                  Au début de sa carrière au sein de la Fondation d’INCA, Duane a joué un rôle important dans l’établissement d’un programme de soutien professionnel afin d’aider à combler les lacunes dans les services pour les personnes ayant une perte de vision qui cherchent à entrer sur le marché du travail à Terre-Neuve-et-Labrador. Quelques années plus tard, Duane a joué un rôle de premier plan lors d’une initiative de défense des droits qui a amené le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador à s’engager à fournir un financement durable pour les services de réadaptation en cas de perte de vision. Alors qu’il occupait le poste de directeur général pour l’est de l’Ontario, Duane a établi un nouveau centre communautaire d’INCA et a travaillé à renforcer les relations avec les intervenants dans l’ensemble de la région. Depuis, il est retourné d’où il vient pour poursuivre son travail dans la région de l’Atlantique.

                  Jim Roots

                  Jim Roots

                    James (Jim) Roots se pose en chef de file en défense des droits des personnes handicapées à l’échelle nationale depuis plus de 40 ans. Il a été directeur administratif de l’Association des Sourds du Canada et il est l’auteur de plusieurs livres qui ont été très bien accueillis, dont The Politics of Visual Language : Deafness, Language Choice, and Political Socialization, et coauteur de L’emploi et l’employabilité des sourds canadiens. M. Roots a également écrit, produit et réalisé la version en langue signée de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et une version semblable de la procédure relative aux plaintes à la Commission canadienne des droits de la personne, pour laquelle il a remporté un prix de reconnaissance spéciale.


                    En tant que défenseur des citoyens en matière d’éducation, il a aidé plusieurs familles à obtenir un placement scolaire et des services de soutien adéquats. Il était le demandeur dans le cadre de trois affaires en affirmation des droits d’accessibilité des personnes sourdes canadiennes. Il a siégé à de nombreux conseils consultatifs aux niveaux fédéral et provincial, y compris le Conseil consultatif de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario – Communications et information.


                    Son parcours universitaire comprend une maîtrise en science politique, un baccalauréat ès arts en anglais, un diplôme en édition et conception de livres, et des certificats en gestion de projets, en gestion de collecte de fonds et en résolution de différends. Vivant lui-même avec une surdité, il est marié à une Québécoise malentendante dont la mobilité est réduite. M. Roots est père de quatre enfants, dont une fille atteinte du syndrome de Down et un fils vivant avec un ETCAF, une surdité, des troubles d’apprentissage et des incapacités physiques.

                    Meenu Sikand

                    Meenu Sikand

                      Meenu Sikand est directrice générale de l’équité, de la diversité et de l’inclusion à l’Hôpital de réadaptation pour enfants Holland Bloorview et coprésidente du groupe de travail sur l’inclusion, l’équité, la diversité et l’accessibilité, qui fait partie du plan d’action de Holland Bloorview pour lutter contre le racisme systémique à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital. Elle est également la fondatrice et PDG d’Accessibility for All, un organisme sans but lucratif qui travaille à définir les besoins des collectivités marginalisées et à y répondre. Avant d’occuper son poste actuel, Meenu a travaillé dans les secteurs corporatif, gouvernemental, sans but lucratif et universitaire.


                      Les rôles bénévoles de Meenu soulignent son engagement envers la diversité et la création de conditions propices à l’inclusion. Elle est membre active du conseil consultatif sur la diversité de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto et de l’équipe de direction du mouvement Le handicap sans pauvreté. Elle a été nommée membre du Conseil consultatif des normes d’accessibilité de l’Ontario par la ministre des Services aux aînés et de l’Accessibilité et est l’une des membres fondatrices de Race and Disability Canada (RAD).


                      En 2020, Meenu été la première femme sud-asiatique à être intronisée au Temple de la renommée de la Fondation canadienne des personnes ayant un handicap physique du Canada. Elle a également reçu le prix Haute dirigeante de l’année du Centre canadien pour la diversité et l’inclusion (CCDI).

                      Pamela Valentine

                      Pamela Valentine

                        Chercheuse scientifique de formation, Pamela est entrée à la Société canadienne de la sclérose en plaques après avoir œuvré au sein de l’organisme Alberta Innovates, où elle s’est consacrée à l’instauration de changements et d’innovations. Le leadership dont elle a fait preuve a contribué à l’accroissement considérable du portefeuille de la recherche sur la santé et au renforcement de l’intégration de la recherche et des systèmes de santé, dans le but de maximiser les retombées pour les usagers des services de santé et les fournisseurs de soins. Elle a également dirigé la mise sur pied d’un nouvel organisme Alberta Innovates qui est issu du regroupement de quatre sociétés œuvrant dans les secteurs de la santé, de l’énergie, de l’agriculture et de la foresterie. Pamela a commencé sa carrière comme membre du corps professoral à l’Institut Hotchkiss de recherche sur le cerveau de l’Université de Calgary et elle a ensuite travaillé pour le compte de l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research, où elle a occupé des postes de direction.


                        Pamela accorde beaucoup d’importance à la collaboration et à l’établissement de liens solides; elle a consacré une partie de sa carrière à travailler avec divers intervenants issus du gouvernement, du secteur privé et des réseaux de cliniques. De concert avec les membres du conseil, elle va piloter la mise en place d’une nouvelle initiative stratégique qui fera en sorte que la Société canadienne de la sclérose en plaques demeure un organisme national bilingue d’envergure qui offre des programmes communautaires exceptionnels visant à améliorer la qualité de vie des Canadiens qui sont atteints de la SP.


                        Originaire de Calgary, Pamela a reçu plusieurs récompenses, dont la Canadian Psychological Association of Excellence et un prix de la Fondation neuroscience Canada et ses travaux de recherche ont fait l’objet de publication. Pamela croit en l’atteinte de résultats dans le domaine de la santé, une passion qu’elle a découverte en tant que spécialiste en recherche fondamentale, avec un profond désir de favoriser l’interconnexion entre la recherche fondamentale et les soins cliniques. Pamela est motivée et fière de pouvoir toucher les personnes aux prises avec la SP ainsi que leurs familles, de façon plus concrète.

                        Commentaires et soutien à la clientèle

                        Il est possible de communiquer de différentes façons avec notre équipe de soutien afin de fournir des commentaires sur l’accessibilité de nos produits et services. Nous avons mis en place des initiatives afin d’améliorer l’accessibilité de notre service de soutien en 2019.

                        Clavardage

                        Nos représentants sont disponibles pour aider les clients par clavardage sept jours par semaine. Nous apporterons des améliorations en 2019 pour accroître l’accessibilité de notre service de clavardage..

                        Le clavardage est disponible :
                        Du lundi au vendredi, de 7 h à 23 h HE
                        Samedi et dimanche, de 9 h à 21 h HE

                        Accéder au clavardage

                        Téléphone

                        Nous pouvons aider les clients par téléphone en français ou en anglais. Nous avons également un numéro ATS pour les clients ayant un appareil compatible à la maison.

                        Aller à la page Soutien