20 août 2021

Publié dans Communiqués

Le secteur Postes Canada enregistre une perte avant impôt de 151 millions de dollars au deuxième trimestre

Les circonstances uniques découlant de la COVID-19 en 2020 affectent les comparaisons d’une année à l’autre

20 août 2021

Publié dans Communiqués

OTTAWA – Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 151 millions de dollars au deuxième trimestre de 2021, soit une amélioration de 227 millions de dollars par rapport à la perte avant impôt de 378 millions de dollars enregistrée au même trimestre un an plus tôt. Bien que cette amélioration soit importante, ces résultats découlent surtout des effets défavorables uniques de la COVID-19 sur l’entreprise et des frais ponctuels engagés en 2020. 

Les revenus ont augmenté de 188 millions de dollars, soit 11,5 %, au deuxième trimestre, et de 464 millions de dollars, soit 12,2 %1, au cours des six premiers mois de l’année, comparativement aux mêmes périodes l’année précédente. La croissance continue des revenus du secteur Colis, la hausse des volumes d’articles Courrier transactionnel liée aux envois du recensement de 2021 et l’augmentation des volumes du secteur Marketing direct ont contribué à ce résultat. Les taux de croissance sur 12 mois pour chaque gamme de produits reflètent l’incidence de la COVID-19 en 2020, qui a inclus une baisse importante dans les secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct, mais aussi une montée en flèche des volumes de colis. Deux jours ouvrables supplémentaires ont également contribué à l’augmentation des revenus pour les six premiers mois de 2021.

Les coûts d’exploitation ont diminué de 44 millions de dollars, soit 2,2 %, au deuxième trimestre de 2021 et ont augmenté de 243 millions de dollars, ou 4,1 %, depuis le début de l’exercice 2021, par rapport à l’année précédente. Cela s’explique en grande partie par les frais ponctuels découlant de la décision arbitrale rendue au deuxième trimestre de 2020 qui a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Si l’on exclut l’incidence de cette décision, les coûts d’exploitation ont augmenté de 70 millions de dollars au deuxième trimestre et de 357 millions de dollars depuis le début de l’exercice comparativement aux mêmes périodes en 2020. Ces augmentations sont attribuables aux hausses salariales annuelles, aux coûts de traitement et de livraison occasionnés par la croissance des volumes de colis, aux changements opérationnels requis en raison de la COVID-19, aux coûts associés aux mesures de santé et de sécurité et aux dépenses pour les congés spéciaux accordés aux employés. La rapidité avec laquelle le courrier laisse la place aux colis continue d’exercer une pression sur les coûts liés à notre capacité, au traitement et à la livraison.

Secteur Colis

Malgré une baisse des volumes au deuxième trimestre de 5 millions de colis, ou 5,4 %, par rapport à la même période un an plus tôt, les revenus ont augmenté de 52 millions de dollars, ou 6,1 %. La gestion proactive de la capacité disponible en ce qui concerne notre clientèle commerciale et nos gammes de produits a eu une incidence positive sur les revenus. Comparativement à l’année précédente, où les achats en ligne ont bondi, la croissance au deuxième trimestre de 2021 a commencé à refléter le retour du magasinage en personne. Pour les six premiers mois de 2021, les revenus se sont accrus de 338 millions de dollars, soit 20,2 %, et les volumes ont augmenté de 18 millions d’articles, soit 8,5 %, par rapport à la même période l’année précédente.

Secteur Courrier transactionnel

Les envois du recensement de 2021 ont contribué à la croissance des revenus du secteur Courrier transactionnel. Ceux-ci ont augmenté de 43 millions de dollars, soit 7,5 %, au deuxième trimestre, et les volumes se sont accrus de 25 millions d’articles, soit 4,1 %, par rapport à la même période l’année précédente. Pour les deux premiers trimestres de 2021, les revenus ont connu une hausse de 33 millions de dollars, soit 0,9 %, et les volumes ont diminué de 4 millions d’articles, soit 1,9 %, par rapport à la même période l’année précédente. Les revenus du secteur Courrier transactionnel continuent de s’éroder à mesure que les consommateurs et les expéditeurs se tournent vers des solutions numériques. En raison de la pandémie, Postes Canada maintient les tarifs réglementés des timbres aux niveaux de 2020 pour l’année 2021, tout en réduisant au minimum l’incidence d’autres changements de prix.

Secteur Marketing direct

Le secteur Marketing direct a commencé à se redresser au deuxième trimestre, après une baisse importante en 2020 des volumes d’envois Courrier personnalisé de Postes CanadaMC et Courrier de quartier de Postes CanadaMC, les clients ayant reporté ou annulé leurs campagnes de marketing à cause de la COVID-19. Les revenus du secteur Marketing direct ont augmenté de 72 millions de dollars, soit 49,1 %, au deuxième trimestre, et les volumes ont augmenté de 375 millions d’articles, soit 66,1 %, par rapport à la même période l’année précédente. Pour les deux premiers trimestres de 2021, les revenus du secteur ont connu une hausse de 58 millions de dollars, soit 13,7 %, et les volumes ont augmenté de 313 millions d’articles, soit 19 %, par rapport à la même période l’année précédente.

Groupe d’entreprises

Le Groupe d’entreprises de Postes Canada2 a enregistré une perte avant impôt de 64 millions de dollars au deuxième trimestre de 2021, ce qui représente une amélioration de 269 millions de dollars par rapport à la perte avant impôt de 333 millions de dollars enregistrée à la même période un an plus tôt. Au deuxième trimestre, les bénéfices avant impôt de Purolator et de SCI de 77 millions de dollars et de 9 millions de dollars, respectivement, ont aidé à compenser la perte avant impôt du secteur Postes Canada. En raison de facteurs récurrents, le secteur Postes Canada aurait enregistré une perte au deuxième trimestre même sans la COVID-19. Pour les six premiers mois de l’année, le Groupe d’entreprises a enregistré une perte avant impôt de 83 millions de dollars, soit une amélioration de 303 millions de dollars par rapport à la même période en 2020, où la perte avant impôt était de 386 millions de dollars.

Contexte

Les activités du Groupe d’entreprises de Postes Canada sont financées par les revenus générés par la vente de ses produits et services, et non par l’argent des contribuables.

___________________________

  1. Tous les pourcentages dans le présent communiqué ont été rajustés pour tenir compte des différences entre les jours ouvrables et les journées payées et sont calculés en fonction de valeurs arrondies au millier près. Le deuxième trimestre de 2021 comptait le même nombre de jours ouvrables et de journées payées que la période correspondante de 2020. Durant les six premiers mois de 2021, il y a eu deux jours ouvrables de plus et trois journées payées de plus que dans la période correspondante de 2020.
  1. Le Groupe d’entreprises de Postes Canada est composé du secteur de base de Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive : Les Investissements Purolator Ltée, Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

Renseignements :
Relations avec les médias
613 734-8888
media@postescanada.ca

MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes