3 facteurs qui touchent la corde sensible environnementale des consommateurs

4 minutes de lecture

Qui ne se soucie pas au moins un peu de l’environnement aujourd’hui?

Corde sensible chez plusieurs – et pas que la clientèle la plus écolo –, le développement durable préoccupe maintenant les gens à plus grande échelle.

Si certains sont agacés par l’emballage excessif, d’autres portent une attention particulière à leur empreinte carbone. L’approvisionnement éthique, les pratiques d’expédition, les valeurs organisationnelles et bien d’autres facteurs sont également sous la loupe de plus en plus de personnes.

Ce souci de durabilité écologique ne fera que grandir avec la popularité du cybercommerce qui continue d’augmenter. Votre marque devra donc montrer concrètement qu’elle a à cœur de protéger la planète pour éviter de perdre de précieuses ventes.

Grâce aux constats exclusifs tirés de notre recherche, vous saurez mieux comprendre ce qui fait vibrer la clientèle en matière de développement durable. Nos conseils vous aideront aussi à évaluer l’ensemble de vos opérations de vente en ligne et à rendre vos pratiques plus vertes.

Voici 3 facteurs qui touchent la corde sensible environnementale des consommateurs :

1. Les valeurs de votre marque

Dès leur première interaction avec elles, les gens s’attendent à ce que les marques mettent de l’avant les causes qu’elles appuient et leur raison d’être.
Note 1 – 52 % des personnes sondées magasineraient plus souvent dans des commerces qui pratiquent le développement durableNote 2 – 43 % privilégieraient les marques qui soutiennent une cause environnementaleNote 3 – 51 % feraient plus d’achats dans les commerces qui proposent des produits écologiques

Au-delà de leur offre de produits, la clientèle s’attarde aux facettes des marques qu’elle sera fière d’appuyer. Servez-vous de vos canaux comme votre site Web, des médias sociaux et de vos différents points de contact pour lui faire découvrir ce qui vous anime et vous définit.

Voyez comment Cheekbone Beauty met la barre haut en visant zéro déchet.

Lire le billet

2. Vos pratiques d’emballage

Les gens qui font des achats en ligne accordent une grande importance aux déchets d’emballage. D’après notre recherche, ils sont prêts à attendre leur commande plus longtemps si cela permet de réduire la quantité de matériau utilisé.

Note 4 – 45 % des personnes interrogées privilégient les marques qui s’efforcent de réduire les déchets de matériaux d’expéditionNote 5 – 56 % préfèrent qu’un détaillant regroupe les articles commandés pour réduire la quantité d’emballage, quitte à attendre plus longtempsNote 6 – 63 % se disent contrariées lorsque les commerçants suremballent leurs commandes

Pour satisfaire cette clientèle soucieuse de l’environnement, privilégiez les emballages plus écologiques et adoptez des pratiques sensées pour éviter le suremballage.

Utilisez des produits d’emballage et de remplissage dont le pourcentage de matières recyclées est plus élevé, ou songez à tester des emballages réutilisables d’entreprises comme RePack ou Quil.

Surtout, utilisez des boîtes d’un format adéquat. Pour faciliter le prélèvement des articles et la préparation des commandes, ayez en stock différents modèles, notamment pour vos produits les plus populaires et pour les articles qui se vendent en lot. Veillez également à expédier les commandes en un seul colis. Vous y gagnerez – et votre clientèle appréciera certainement vos efforts.

3. Votre service de livraison

Les émissions que produit la livraison des commandes, et les mesures que vous prenez avec votre transporteur pour les réduire, intéressent les consommateurs.

Note 7 – 46 % des personnes sondées privilégieront les commerces où on s’efforce de réduire l’empreinte carboneNote 8 – 32 % achèteraient plus souvent chez un détaillant qui recourt à un transporteur à faible empreinte carboneNote 9 – 38 % se soucient de leur propre empreinte carbone

Pourquoi ne pas donner le choix à votre clientèle et lui proposer des délais de livraison variés? Elle pourra ainsi opter pour un service plus ou moins rapide (et écologique) selon ses besoins. Assurez-vous aussi de lui offrir différents moyens de retourner les articles qui ne lui conviennent pas, par exemple en magasin ou à des points de dépôt de votre transporteur. Finalement, adjoignez-vous d’un partenaire de livraison qui a les mêmes objectifs de développement durable que vous. Renseignez-vous quant à l’incidence de ses activités sur la planète et à ce qu’il compte faire pour réduire son empreinte sur l’environnement dans l’avenir.

Le développement durable, plus qu’un simple atout

En général, le marché (y compris la jeune génération) juge les marques en s’attardant à bien plus qu’à ce qu’elles vendent. Il scrute les moindres aspects du bilan écologique d’une entreprise : produits, activités publicitaires, pratiques d’emballage et de livraison, empreinte, sincérité du positionnement…

Le développement durable n’est plus un simple atout, c’est un critère d’achat décisif et un élément indispensable du plan d’affaires. Pour commencer, il faut savoir ce que votre clientèle pense des répercussions de vos activités sur l’environnement.

Plus le commerce en ligne s’immisce dans la vie des gens, plus ils s’inquiètent de ses conséquences pour la planète. Et tout cela n’a rien d’une mode passagère – il s’agit d’une occasion bel et bien durable qu’on ne saurait négliger.

Sources :
1, 2, 3, 4 Postes Canada et The Strategic Counsel. Canada Post Fall Omnibus Report, novembre 2021.
5 Postes Canada. 2021 Canadian Online Shopper Study, avril 2021.
6, 7 Postes Canada et The Strategic Counsel. Canada Post Fall Omnibus Report, novembre 2021.
8 Postes Canada. 2021 Canadian Online Shopper Study, avril 2021.
9 Postes Canada et The Strategic Counsel. Canada Post Fall Omnibus Report, novembre 2021.

Atteignez de nouveaux sommets en ligne

Tirez profit de notre expertise en cybercommerce.

Parler à un expert